Publié le 27 Mars 2018

Mes posts n'étaient pas toujours très gais ces derniers temps, aussi pour équilibrer un peu, vous avez droit à un bonus cette semaine : un acrostiche que j'ai écrit en atelier d'écriture sur le thème du printemps...

Aujourd’hui les abeilles

Butinent les tournesols

Elles volent de l’un à l’autre

Indifférentes aux bruits des alentours

Légères comme du coton

Libres et insouciantes

Elles fêtent le printemps

Voir les commentaires

Rédigé par Ngilozi

Publié dans #Ateliers d'écriture

Repost0

Publié le 25 Mars 2018

Consternée par ce qui s'est passé dans l'Aude, et par l'assassinat de Marielle Franco au Brésil, j'ai trouvé refuge ce week-end auprès de mes chers poètes... et je suis tombée sur ce texte écrit par le poète haïtien René Depestre en 1945.... :

 

LE MONDE EN GUERRE

A Arnold Hérard

 

Ma jeunesse est saluée par une salve meurtrière

mes années s’ouvrent sur des lointains tragiques

je retrouve l’odeur des champs de bataille

jusque dans les cheveux de ma petite amie

nos baisers brûlent du feu des lance-flammes

nos étreintes ont la violence des corps-à-corps

 

mes dix huit ans moissonnent des cadavres

les rivières roulent du sang frais d’homme

les arbres sont armés de baïonnettes

les oiseaux entonnent la diane

le ciel arbore des drapeaux blancs

la joie de vivre se rend à l’ennemi

 

ma génération a un destin de gibier

nos rêves débordent de tirs d’artillerie

toutes les mains braquent une arme

tous les mots sont des éclats d’obus

la vie entière ment au nom de la guerre.

 

René Depestre

(« Etincelles », 1945)

Le monde en guerre

Voir les commentaires

Rédigé par Ngilozi

Publié dans #Poésie

Repost0

Publié le 21 Mars 2018

Bonsoir à tous !

J'ai été un peu occupée ces derniers jours, raison pour laquelle je poste seulement aujourd'hui mercredi, mais c'était pour la bonne cause... 

Voir les commentaires

Rédigé par Ngilozi

Publié dans #Musique

Repost0

Publié le 12 Mars 2018

Ce soir je partage avec vous deux textes écrits par un de mes étudiants syriens, le jeune journaliste Omar Kokach. Il vit aujourd'hui à Rennes avec ses parents, mais sa femme est toujours en Syrie, dans la Ghouta...

En plus d'être journalistes, ils sont tous les deux d'excellents photographes.

Omar vient de créer son blog, vous pouvez le suivre ici

Un article écrit pour le CIREFE.

Un article écrit pour le CIREFE.

Un témoignage sur "Les beaux souvenirs de guerre"...

Un témoignage sur "Les beaux souvenirs de guerre"...

Un reportage réalisé par Omar lors d'une manifestation des Syriens de Rennes pour l'arrêt de la guerre.

Voir les commentaires

Rédigé par Ngilozi

Publié dans #Médias

Repost0

Publié le 3 Mars 2018

               En janvier 2018, grâce à ma famille et mes amis, j’ai pu commencer à faire du bénévolat dans différentes associations rennaises. Cela me permet, entre autres, d’aller animer un atelier d’écriture à la résidence pour Seniors « Le Mabilais », à Rennes, pas très loin de chez moi.

                J’y vais deux heures tous les quinze jours, le mardi après-midi. Quel que soit le thème, je suis à chaque fois émerveillée par l’imagination et la créativité des participants. Parfois aussi, ils me font le cadeau merveilleux de partager leurs souvenirs avec moi. C’est ainsi que j’apprends de nombreuses choses sur Rennes, mais aussi sur les vies passionnantes de toutes ces charmantes personnes.

                En février nous avions un atelier de prévu le 13, une journée avant la Saint-Valentin, j’ai donc proposé d’écrire sur l’amour. Je les avais prévenus la fois précédente que l’on travaillerait sur ce thème. Au début de la séance, l’une des participantes, madame Vial, nous a dit qu’elle aimerait nous montrer quelque chose. Elle a sorti de son sac un petit bout de tissu légèrement jauni par le temps. Il s’agissait d’un mouchoir que lui avait offert son mari, aujourd’hui décédé.

                 Sur ce mouchoir était imprimé un poème de Verlaine, et un bouquet de fleurs. Elle était très émue en nous le montrant. Par la suite elle a écrit un très beau texte sur son mari.

                   En rentrant chez moi ce soir-là, je me suis sentie riche de ce partage. J’ai donc demandé le lendemain à Marie-Christine, l’animatrice qui participe à l’atelier d’écriture avec nous, si Madame Vial serait d’accord pour que je poste une photo du mouchoir sur mon blog, et elle a dit oui…

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Ngilozi

Publié dans #Ateliers d'écriture

Repost0